Mon Ikigaï ! Ma raison de vivre

Mis à jour : févr. 23

2020 est une année pleine de charnières, chacun a pu la vivre à sa façon.. Elle a impliquée tellement de changement dans ce monde. Il faut toujours savoir s'adapter et se remettre en question.


J'ai du m'éclipser quelques semaines, quelques mois pour faire le point sur moi même et sur ma raison de vivre.


Peut être t'est il déjà arrivé une chose semblable, peut être me comprends tu?


Ma boutique existe depuis Octobre 2012, mon petit dernier avait alors 2 ans.


Si je reviens un peu en arrière, je suis née en Haute Marne, ainée de ma famille, j'ai grandit aux bruits des ciseaux de couture de ma grand mère et ses somptueuses odeurs de peintures à l'huile. Ma maman ramenait des chutes de tissus de son "usine" où elle y travaillait comme bonnetière, elle y confectionnait dedans des habits pour mes poupées.


J'ai été étudiante d'Arts Appliquées (Bac), puis j'ai passé un BTS Communication Visuelle. J'ai pu étudié l'architecture, le stylisme, le packaging et plus particulièrement le graphisme . C'étais il y a déjà 20 ans..


A l'issue de mes études, j'ai vite pivoté vers un job alimentaire, puis j'ai découvert l'industrie horlogère au pays de la capitale de l'horlogerie le Haut-Doubs et ses vallons enneigés.


Mes enfants sont nés, et j'ai décidé de les élever tout en travaillant à la maison. En parallèle de mon emploi à domicile, les Broutilles de Made'Line est né, quand le home made commençait à se faire connaître en 2012.


Je me souviens à l'époque on me disait :


"Tu sais il faut quand même s'accrocher pour vivre

de cette activité Adeline!"


Archives Photos 2013


On prenait aussi mes petites confections pour des bricoles, pour de la couture du Dimanche.. C'est pourquoi j'aime tant le nom qu'a ma boutique aujourd'hui, car elle représente beaucoup pour moi. Mais j'avais confiance, à l'époque il n'y avais pas beaucoup de femme qui osait se lancer dans cette aventure, sur mon secteur j'étais même la seule. J'ai poursuivit, une commande, puis 2, puis des marchés, des ventes sur les réseaux, des commandes qui partaient dans toute la France et même à l'étranger. Ma petite boutique de Broutilles a grandit.


En relatant mes archives pour trouver de jolies photos, je retombe sur mon article paru dans "Elle Magazine" avec en couverture la belle Claire Chazal, mes articles dans l'Est Républicain et un autre journal local le C'est à dire, ma parution radio sur France Bleu Besançon qui a visité mon petit atelier. Je vois le chemin parcouru. Je relève la tête.


Des broutilles..


En 2017 ma boutique devint alors ma seule activité, parfois apportant un peu de curiosité et de courage à d'autres pour se lancer dans l'aventure, j'ai reçu beaucoup d'échanges à ce sujet de personnes qui me suivaient sur les réseaux, voulant monter sa propre boite, me demandant conseilles sur une machine, sur les paperasses, celles qui connaissaient mon parcours par cœur, et épluchaient mon fil d'actu sur les réseaux.. Dans un sens c'étais agréable d'inspirer les autres. Mais parfois trop.


Archives 2017 - Marché de Noël de Grand Combe Châteleu


J'essayais de toujours de me démarquer pour sortir du lot, de la concurrence par de nombreuses choses, de jolis tissus qu'on ne trouve pas partout, des modèles réfléchis et pensés, donner de l'importance à mes jolis stands... J'y ai mis beaucoup de temps, d'investissement et de passion.


Appétence


Depuis quelques années la concurrence est venu caresser mes créations, croisant même d'autres "collègues" un peu trop curieuses sur mes marchés artisanaux.. Je me souviens... Elle se reconnaitra, elles se reconnaitront si elles lisent ces lignes.


Il y a de la place pour chacune, chacune sa pate et son atmosphère, mais je souhaite garder la mienne qui m'est propre.


Légitimité


2020 fut un bouillon de nombreuses choses, dont ce ras le bol évoqué juste au dessus.


Il y a aussi le fonctionnement qui n'allait plus. Je devais enfin trouver le temps de mettre mon site en route pour fluidifier les commandes, car prendre vos commandes depuis les réseaux me faisaient perdre beaucoup, beaucoup de temps, me demandait beaucoup d'énergie pour que certaines d'entre vous trouve le tissu de leur rêve. Et dans mon cas, ce sont des heures en plus pour le même résultat. Malgré que j'aime vraiment la proximité auprès de vous.


Permuter


Quand je préparais vos commandes, souvent vous aviez des souhaits très particuliers, il m'arrivait aussi de me noyer dans vos choix, de ne plus retrouver ma pate, l'étincelle qui est au centre de mon cœur qui me faisait vibrer au tout début. J'ai mis tellement de temps à le réaliser, il me fallait beaucoup de recul.


La flamme


Ces dernières semaines, ces derniers mois ont été assez bouleversants pour moi. Le début d'année avec les soucis sanitaires, l'activité trop importante de volontariat qui s'en ai suivie de la confection de masques m'a vraiment fatiguée profondément. Mais sous cette fatigue se cachait le besoin que je viens de citer au dessus. Ce n'est pas chose évidente que de mettre le doigts sur ce besoin de changement.


Mon Ikigaï


Connais tu l'IKIGAI? Notre ami Wiki nous dit : "Ikigai est l'équivalent japonais de la « joie de vivre » et de la « raison d'être ». Selon un article du journal Le Monde, ikigai permet de trouver sa raison d'être. Bien que les significations soient identiques, les attitudes culturelles envers le concept sont différentes"


Source : bijin.fr



J'ai l'impression que cette période écoulée m'a dévoilé cet ikigai.

Un mélange somptueux de ce que j'aime faire, de ce pour laquelle je suis douée, de ce que le monde a besoin, et pour laquelle je peux en vivre (monétairement). J'ai peut être réussi à remettre les pièces du puzzle ensemble!


Ce dont j'ai eu besoin pour m'ouvrir à ça !


Mes Broutilles et sa signification controversée du peu qu'elles peuvent apporter, qu'elle me représente et représentent aux autres.


L'appétence : mon désir instinctif et exploratif vers ce qui pourrait vous satisfaire.


Ma légitimité et ma place ici parmi ma clientèle et ma concurrence.


Permuter : s'ouvrir au changement et passer à l'automatisme de la prise de commande, me libérer du temps pour assouvir l'appétence cité plus haut.


Retrouver la flamme, cette étincelle qui fait briller mes yeux aussitôt après

avoir posé le pied à terre le matin.


J'ai aussi besoin de ressentir la liberté, dans le choix de mes confections, pour faire parler la créativité encore plus présente quand je suis libre des faire mes propres choix. La simplicité est également une nécessitée.



Tout ce baratin, certain(e)s liront, d'autres ne liront pas tous, et d'autres encore diront : ouhhh la, elle a pris un coup!! Elle est complètement barrée..


Non non et Noooon !!! Je ris de moi même bien entendu !!!



J'avais besoin de t'expliquer tout ceci afin que tu puisses comprendre les nombreux changements qui vont se présenter dans ma boutique.


Tu pourras à partir de Samedi 11 Décembre jour d'ouverture de mes Ventes Privées, te rendre compte des changements.



Voici les + pour toi :

- Commander plus facilement et plus rapidement via le site

- Choisir directement des produits qui sont en stock sans attendre le délai de confection

- Etre livré sous 3 à 5 jours ouvrés

- Fluidité dans le choix, c'est quand même plus pratique de passer par le site!

- Choix de motifs et de produits toujours sélectionnés avec soins


Les + pour moi :

- Choisir les produits que j'ai envie de vous proposer et qui me parle (mon Ikigaï)

- Rayonner dans mes confections grâce à la liberté de choix des motifs, des matières

- Etre plus intuitive et plus créative

- M'adapter plus facilement à la saisonnalité sans la contrainte du délai de commande à rallonge dans le temps.

- Et tant d'autres!!!


Ce qui signifie pour le moment que je ne prend plus de commande sur mesure, vous l'aurez compris. Je m'adapte à la demande et vous propose directement des produits qui sont disponibles en stock rapidement. Vous voyez le sens inversée pour plus d'efficacité?


Je ne dévoile encore pas tout... Je garde encore mes petits précieux secrètement sous mon mot de passe et accessible uniquement à partir de samedi 11 à 20h30.


J'ai hâte de voir combien ça peut vous plaire!


Et pour celles qui souhaite vite s'inscrire avant samedi pour les Ventes Privées de Noël, l'article en détail est ici.


Au plaisir de vous retrouver!














290 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout